CouleurSavanes prends des mesures nécessaires pour limités l'impact de ses produits sur l'environnement et intègre dans l'extraction, la conception, la fabrication et l'usage et fin de vie d'un produit:

- Écologie: fibres naturelles issu de source durable, biodégradable.

- Équitable: respect de l'homme et des droits de chacun.

- Éco -responsable: respect de la nature et de l'environnement.

- Éco circulaire: upcycling, recyclage.

 ce qui contribue à réduire l'impact environnemental du produit.

LES MATIÈRES UTILISÉES: Matières naturelles : Liège, lin, chanvre, fibre de bois, bambou, paille, fenouil….

 

CHÊNE LIEGE
Le Chêne-liège QUERCUS SUBER du Portugal est protégé par la loi depuis 1209. Cette alternative au cuir, est un produit écologique incroyable. La subéraie est le nom que l'on donne aux grandes exploitations de chênes-lièges. Dans le monde, celles-ci entourent majoritairement le bassin méditerranéen. Le démasclage est le nom technique de la première opération d'écorçage du chêne-liège. On récolte ainsi le liège mâle qui n'a qu'un rôle d'isolant thermique à partir de granulés ou la fabrication de bouchons. le chêne liège est le seul arbre qui reconstitue son écorce entre 9 et 15 ans (liège femelle, ou secondaire) et nous parlons maintenant de levée du liège. C'est celui-ci qui a des propriétés remarquable. Ces opérations doivent être mené avec précision pour ne pas blesser l'assise génératrice, ce qui nuirait à la longévité de l'arbre et à sa capacité de produire du liège. Il est donc effectué à l'aide d'une hachette spéciale dont le tranchant décolle le liège et le manche taillé en biseau détache complètement l'écorce de l'arbre. C'est pourquoi ce travail reste essentiellement manuel.Après la stérilisation, l’écorce de chêne est pressée à plat dans un tissu mince. Elle acquiert alors une belle texture lisse et douce, et devient un tissu végétal léger, durable, imperméable, résistant à l’usure, recyclable et biodégradable.

PINATEX
Dans les mariages traditionnels ou lors d’événements importants aux Philippines, les hommes s’habillent d’un vêtement transparent appelé Barong Tagalog.
Cet habit a la particularité d’être constitué de fibres de feuilles d’ananas qui ressemble étrangement à la matière du cuir. un textile fin, robuste et innovant, une matière non tissée à base de longues fibres, tel un feutre. En effet, le Piñatex est composé de fibres extraites de feuilles d’ananas sur les plantations de cultivateurs avant que ces derniers ne cueillent le fruit.
Le Piñatex ressemble beaucoup au cuir. Il peut être teint,imprimé et traité pour donner divers types de textures, des épaisseurs différentes peuvent être produites en fonction du produit final désiré.
Qui plus est, les feuilles récoltées sont transformées en matière textile. Les restes des matières végétales sont ensuite transformés en biogaz et en engrais organiques destiné aux agriculteurs philippins.
En moyenne, pour produire 1m² de Piñatex, il faut 480 feuilles, soit 16 ananas, qui sont ensuite envoyées en Angleterre et en Espagne afin d’être transformées en maillage non tissé.
Notre avantage par rapport au cuir, c’est que les déchets produits représentent 5 % de la matière première.


LE LIN


LA PLANTE ECOLOGIQUE PAR EXCELLENCE

C’est une plante complète puisque tout est utilisable dans le lin. La fibre fine est utilisée pour fabriquer nos vêtements, la fibre plus épaisse est utilisée comme isolant ou composant des matériaux composites et la graine de lin est utilisée dans l’alimentation.
Même l’écorce est utilisée dans le milieu agricole !
C’est la fibre écologique par excellence puisque c’est une culture qui demande très peu d’engrais et qui nécessite très peu d’irrigation.